< Retour à la liste des actualités

News Facebook

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: An access token is required to request this resource.
Type: OAuthException

Pour la première fois de sa carrière de pilote, Raymond Narac a participé au 47ème rallye de la Côte Fleurie. Il s’agissait pour lui d’une découverte, à la fois du rallye et de la voiture avec laquelle il s’est engagé, à savoir une 911 3.0 RSR de 1974, entièrement rénovée et préparée dans les ateliers du Centre Porsche Classic d’IMSA.
Tout avait bien commencé, l’équipage finissait premier de l’Épreuve Spéciale 1, et deuxième des Épreuves Spéciales 2, 3 et 4.
C’est dans l’ES 5 que malheureusement une petite erreur de pilotage vient faire basculer la course. “J’ai fait une entorse aux règles que je m’étais fixées”, confie Raymond Narac. “J’avais annoncé que la sagesse serait de mise, mais je me suis très vite pris au jeu et dans la bagarre, je me suis senti pousser des ailes. Dans l’un des derniers virages de l’ES 5, je perds le contrôle de la voiture lors d’un freinage appuyé… Fin de l’aventure pour nous !”.
Certes la sortie de route est assez impressionnante, mais les dégâts sont sans gravité et l’équipage est indemne. Raymond Narac est très déçu, pour les gens qui le suivent également, mais il sait tirer les conclusions de cette première expérience : « J’ai notamment pris conscience que le rallye est à ma portée et que je pourrais vite être dans le coup. Une fois que la voiture sera de nouveau sur ses quatre roues, et que l’on aura ajusté quelques réglages, j’ai bien l’intention de revenir en force et de viser la plus haute marche du podium !”
Quant à la 911, elle est revenue aux ateliers du Centre Porsche Classic Rouen pour être réparée, et pour que quelques modifications soient mises en place, notamment au niveau des suspensions, du système de freinage et de l’arceau (type compétition).

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest